Ou Sortir, découvrez les bons plans sorties près de chez vous avec Sortir Plus
RSS

Interview de Ferdinand Bernhard

Ferdinand Bernhard

(Maire de Sanary-sur-Mer)

« Respecter la croyance des gens »

Le maire de Sanary n’a pas lésiné sur les moyens, comme chaque année, pour donner à l’événement qu’est Noël sa véritable dimension. C’est à dire une fête avant tout pour les enfants qui doit donner lieu à des moments de convivialité dans toute la ville. Celle-ci enfilant des habits de lumière pour l’occasion.

 

Ferdinand Bernhard, la ville de Sanary met en général les bouchées doubles en hiver pour célébrer Noël. Qu’en est-il pour cette édition 2011 ?

Elle va ressembler en termes de volume à la précédente qui avait donné globalement entière satisfaction. Bien entendu il y a quelques variantes. Ainsi l’arrivée des rois mages se fera désormais une année sur deux. Nous avons gardé comme ligne directrice le fait que Noël est avant tout une fête pour les enfants. Ainsi de nombreux efforts ont été faits dans ce sens. Il y aura de nouvelles illuminations dans toute la ville et quelques autres surprises. Je ne peux pas tout dévoiler.

Le plus gros défi n’est-il pas de diversifier les animations tout en gardant l’esprit de Noël ? 

Pas spécialement car la diversification se fait naturellement. Comme après chaque organisation d’envergure on se remet en questions. Histoire de voir ce qui a fonctionné ou pas. Et d’en tirer les conclusions. Cette année l’arrivée du Père Noël sera couplée avec une séance photo. Ce n’était pas le cas l’an passé. Dans un autre registre nous avons décidé de programmer la parade des pointus illuminés avant le traditionnel feu d’artifice. Nous avons constaté que ce dernier événement faisait office de clôture dans l’esprit de beaucoup de gens. Du coup ils n’assistaient pas à cette parade aussi symbolique que magnifique. Ce sont des petits ajustements qui ont leur importance.

La notion du respect des traditions est omniprésent dans votre esprit. Est-ce une manière de faire passer un message ?

Le message est simple. Nous vivons dans une civilisation chrétienne et Noël est une fête religieuse. Nous respectons la croyance et la foi des gens. Symboliquement le 25 novembre à 18 heures pour l’illumination de la ville il y a à mes côtés un curé, un pasteur, le commissaire de police et le major des pompiers. C’est vraiment un moment de convivialité que nous voulons instaurer. Les gens doivent se sentir en confiance pour donner à cette période de l’année sa pleine mesure.

Sanary a t-elle selon vous trouvé sa vitesse de croisière en hiver ?

Je pense que c’est effectivement le cas. Il y a du monde à Sanary « hors saison ». Par exemple en février on « remet ça » pour les enfants avec de nombreuses animations qui intéressent forcément les familles. De manière plus générale les attraits ne manquent pas avec le théâtre Galli et sa programmation de choix qui attire de nombreuses personnes. Le flux est régulier et c’est une fierté.

 

Et si j’étais… avec Ferdinand Bernhard 

Une expression du coin : « Ici nous y sommes bien » en provençal. J’aime l’entendre lorsqu’on parle de Sanary.

Un événement culturel marquant : C’était il y a plus de 25 ans, un solo violon accompagné par l’orchestre Tchaikovski. Un moment magique.

Un film culte : Le dernier que j’ai vu c’est à dire « Intouchable ». Vraiment magnifique. On rit, on pleure, il n’y a pas de temps mort. Je pense que ce genre de film peut faire changer le regard des gens sur les personnes atteintes d’un handicap.

Une chanson mythique : Difficile à dire mais ce sera une chanson de Jacques Brel n’importe laquelle.

Un plat auquel vous ne pouvez résister : Je suis un gourmand invétéré donc il y en a beaucoup. Beaucoup trop (rire).

Un artiste qui fait rêver : Tous ceux qui ont un talent que je n’ai pas. Donc tous les artistes (rire).

Un sportif de légende : Alain Mimoun qui a marqué mon enfance. Un symbole de volonté et un coureur infatigable qui a dominé sans partage le 5000 m, le 10 000 m et même le marathon. Un phénomène.

Un 1er concert : Celui du violoniste Rodrigue Milosi. Somptueux.

Une ville hors du département : J’adore Sienne en Italie qui est une ville magnifique.

 

An. D

Design & développement Agence bigM Agence bigM