Ou Sortir, découvrez les bons plans sorties près de chez vous avec Sortir Plus
RSS

Soirée d’ouverture de saison du théâtre Marelios

Catégories: Non classé

Présentation

Samedi 10 octobre à 19h
LA TOMATE – ESPACE CULTUREL ALBERT CAMUS

Le théâtre Marelios vous dévoile une saison riche et éclectique ! Ce soir, la programmation vous est proposée, tantôt sur un écran où une vidéo déroulera les talents sélectionnés pour vous, tantôt sur scène où les artistes vous délivrent un aperçu de ce qu’ils ont au fond d’eux même… Devant vous, se mêlent intimement tous les ingrédients de la saison dans une subtile recette.

Entrez, approchez, installez-vous et… vivez l’instant ! Rien n’est laissé au hasard et tous les goûts sont comblés. Et pour ceux qui aiment les surprises, ils seront servis ! Une soirée ensemble

L’âme du poète

À coup sûr, Marelios prendrait son abonnement pour la nouvelle saison de Marelios ! En parcourant la programmation 2015-2016, on voit qu’elle a tout pour plaire à l’homme de lettres et au bon vivant que fut Jean Nattiez, le truculent auteur auquel le théâtre valettois a emprunté le nom de plume. L’odyssée suit un itinéraire balisé de grands textes (les correspondances de Lou Andréas-Salomé, La mort de Siegfried accompagné de l’excellent Jean-François Zygel au piano), un itinéraire fréquenté par des monuments (Jean Racine, Alexandre Dumas ou Monsieur Molière), un itinéraire éclaboussé de rires (Clowns not dead) d’humour (L’Odyssée de la moustache, Cie Les Bijoux indiscrets) ; mais un itinéraire toujours pavé d’inattendu (les créations Flamenclasico, 13 rue du Hasard ou Renaissance).

Le théâtre Marelios reste un lieu ouvert à tous et sur tout. On voit avec plaisir le retour en résidence de la Cie Attention Fragile et ses chapiteaux multicolores sous lesquels l’art circassien trouve sa pleine vitalité, on se réjouit d’apéro-concerts – on s’échauffe en vue d’une longue Nuit au Brésil et de quelques formes aussi singulières que mélodieuses – Les bons contes du bon vieux temps, à ne pas manquer en février.
Longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu, leur âme légère court encore dans les rues… Comme elle court aussi et toujours dans les travées de quelques théâtres. Dont le vôtre.

Le Taj

En savoir plus

 Renseignements : 04 94 23 62 06

Application mobile : lavalette83

 

 

 

 

 

 

 

 

Design & développement Agence bigM Agence bigM